LE DEFRISAGE: TOUTE L'HISTOIRE

Avant de commencer, j’aimerais juste préciser que je ne montre pas du doigt les filles qui gardent leur cheveux défrisés, je sais qu'il y en a beaucoup qui s'en occupent très bien et donc qui ont de très beaux cheveux défrisés! Sur mon blog, je veux faire connaitre les dangers du défrisage à celles qui n'ont aucune idée de ce qu'elles font et inspirer mais aussi aider celles qui veulent avoir leurs cheveux au naturels. Ok ! donc…
Par définition, le défrisage est un ensemble de procédés chimiques destinés à lisser artificiellement et irréversiblement une chevelure crépue, frisée ou bouclée à l’aide d’une crème défrisante, laquelle agit directement sur la structure du cheveu qu’elle transforme en brisant les molécules de kératine. Les cheveux ainsi modifiés deviennent lissent et dévitalisés.

I-                    Pourquoi les femmes, spécialement les femmes noires défrisent-elles leurs cheveux ?

Pour la sociologue antillaise Juliette Sméralda, le rejet du cheveu afro s'enracine dans l'histoire de la colonisation et de l'esclavage : « Des centaines de milliers de Noirs sont arrachés à leurs cultures et privés du peigne africain. En bois, souvent sculpté, avec de longues dents espacées, il est indispensable au coiffage des cheveux crépus. Dans les plantations américaines, l'esclave n'a plus le temps de s'occuper de lui. Sans soins, les cheveux crépus s'emmêlent, se remplissent d'humidité et de parasites. On doit les cacher. Ils deviennent stigmates. Les esclaves domestiques, qui passent de longues heures à shampooiner, peigner et coiffer les chevelures des maîtres blancs, vont jouer un rôle primordial dans la détestation du cheveu crépu. Elles intériorisent les critères de la beauté des femmes blanches dont elles partagent l'intimité, dénigrent leur cheveu crépu, symbole de souffrances et d'asservissement. Lorsqu'elles ont des enfants, elles espèrent qu'ils ne seront ni trop noirs, et que leurs cheveux ne seront pas trop crépus. Elles savent que moins l'enfant aura l'air négroïde, plus il aura de chance de survivre. Ce sont elles qui vont mettre au point les premières techniques de défrisage. Même si les jeunes femmes d'aujourd'hui pensent être libres de leurs choix esthétiques, j'ai la conviction que l'usage généralisé du défrisage et des perruques prend sa source dans ce passé tragique. » Dit Juliette Sméralda dans l’une de ses chroniques.

De Michelle Obama à Chanel Iman, en passant part Oprah Winfrey, beyoncé ou Naomie Campbell. Toutes nos célébrités noires et nos femmes d’influence actuelles dans les medias arbore toutes des coiffures lisses. Et aussi toutes  ces publicité pour shampoing ou l’on voit le mannequin, les cheveux dans le vent, souples et lisses qui bouge quand elle secoue la tête laisse à penser que les cheveux raides et lissent sont la coiffure par excellence. En Afrique 8 femmes sur 10 ont déjà défrisé leurs cheveux et ça commence dès l’âge de 13- 14 ans sous prétexte c’est plus propre, que c’est plus beau. Si on n’a pas les cheveux défrisés  vos amis se moquent de vous, les gens vous montre du doigt, les gens vous critique. Certaines femmes africaines qualifient même les cheveux crépus de sales lors qu’ils ne sont pas coiffés. Et cette discrimination ce fait ressentir dans plein de secteurs de la vie courante et professionnelle, aujourd’hui c’est plus facile pour une fille qui a des cheveux bien plaqué contre son crane ou qui porte des extensions (mèches, tissages, etc…)  de se faire remarquer et désirée par un homme ou même de se faire embauchée qu’une fille qui porte fièrement ses cheveux afros naturels. Alors que ses défrisants ont des conséquences dévastatrices sur les cheveux eux même et sur notre santé en général.

 II-                  Qu’elles sont les conséquences dues au défrisage ?

Les cheveux frisés ou crépus de type africain sont par nature plus secs que les cheveux européens, principalement parce que les conditions climatiques et hydrométriques de leur pays d’origine sont différentes.
 Les crèmes défrisantes assèchent considérablement le cuir chevelu, provoquent des irritations, rendent les cheveux rêches au toucher et les fragilisent. 
Ces produits maintiennent également les femmes qui les utilisent sous la contrainte (défriser les repousses) ce qui conduit à la chute des cheveux souvent selon le schéma suivant :

1. Après avoir défrisé, on utilise des traitements pour cheveux abîmés (par le défrisage), juste pour avoir des cheveux potables et limiter la casse. Cela s'accompagne le plus souvent d'un graissage excessif avec des produits pétrochimiques (comme la vaseline)
 2. Les cheveux deviennent secs, ternes et, dures,  incoiffables, donc on les camoufle sous des tresses, tissages, perruques ou postiches.
 3. A long terme, les cheveux fragilisés par de tels traitements finissent par tomber. Par moment, la chute est telle que l'on voit apparaître des alopécies sur certaines zones du cuir chevelu.

Les défrisants peuvent être responsables d’irritations ou de brûlures de la peau et du cuir chevelu. C’est pourquoi il est recommandé aux coiffeurs et aux utilisateurs de « porter des gants » lors de son application et de protéger au maximum leur peau et leurs yeux.

En outre,  les produits défrisants sont faits à base de soude et  ses dérivés. La soude c’est entre autre le composant chimique que l’on trouve dans le Destop qui sert à déboucher les tuyaux de vos toilettes. Alors iriez-vous mettre un tel produit sur vos cheveux?

Dans le film Good Hair de Chris Rock on peut voir à  un moment un chimiste qui laisse tremper une canette de coca dans un produit défrisant. Et bien au bout d’un certain temps, la canette est complètement brûlée! Si un produit peut être assez fort au point de brûler une canette d’aluminium, comment peut-on croire qu’une mince couche de ce même produit ne peut  telle pas être suffisante pour empêcher le produit d’avoir un effet sur le cuir chevelu?
La soude caustique est irritante et corrosive pour la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives. A moyen et long terme les produit chimiques du défrisage passent dans le sang et peuvent donner le cancer. Ce sont des produits bien plus forts que ceux que l’on peut trouver dans une crème ou un rouge à lèvres qui eux aussi peuvent contenir des produits chimiques cancérigènes mais à des concentrations bien plus faibles que le défrisage.
Le défrisage ne devrait JAMAIS être appliqué sur un les cheveux d’un enfant!

Et les autres effets du défrisage sont : la destruction du capital capillaire, des cheveux qui ne poussent plus et qui stagnent à la même taille pendant plusieurs années.  Il faut savoir que tout cela est également valable pour les lissages à la kératine, coréen, brésilien, japonais, américain, français, africain. Toute transformation capillaire de cette envergure est nécessairement chimique et dangereuse.
Une fois les cheveux abîmés il est impossible de réparer, encore moins avec des produits bourrés de silicones qui ne sont que «de la mascarade». Malgré tout il tout de même des solutions pour  essayez d’entretenir ses cheveux défrisés ou si non revenir au naturel.

III-                Comment remédier au défrisage ?
Pour remédier au défrisage il n’existe que deux solutions vraiment efficaces :

La 1ere c’est de faire un Big chop c.-à-d.  Coupé depuis la racine tout les cheveux abimés afin de laissés repousser vos vrai cheveux sains et les entretenir convenablement.

La 2eme solution c’est de ne plus défriser les cheveux, de les entretenir et de coupé les cheveux abimés au fur et à mesure que les cheveux sains montent.

Le défrisage est une pratique dangereuse tant pour notre santé que pour nos cheveux, il est possible d’avoir de beau cheveux sains, facilement coiffables sans pourtant avoir a les défrisés.
Que nous femmes noires retournons à nos racines.  Nous aurons ses cheveux toute notre vie, on peu essayer de les camoufler sous des perruques et même les défrisés mais ils seront toujours là, ils repousseront toujours par ce qu’ils font parti de nous, alors vaut mieux apprendre à les aimer et à les entretenir au lieu de les détester et de les abimés. Les cheveux afro sont beau, versatiles et uniques apprenons a les apprécier et a les valoriser.


Laissez un Commentaire
Enregistrer un commentaire