Top Social

Image Slider

LA GROSSE HAIR FATIGUE :(

Cela fait déjà plus d’un mois que j’ai une grosse flemme d’entretenir mes cheveux ! ce n’est pas que je ne les aime plus ou bien qu’ils sont difficilement à entretenir, ou encore que n’y arrive pas, non, rien de tout ça ! je suis juste fatiguée de les laver toutes les fins du mois, ou encore de les hydrater tous les jours, je suis fatiguée de ma routine capillaire, elle marche pourtant très bien et mes cheveux sont parfaitement en bonne santé (enfin si on ne compte pas ce dernier mois)

J’ai commencé à vraiment prendre soin de mes cheveux depuis fin 2014, et depuis lors j’ai maintenu un rythme non-stop. Je crois donc que c’est un peu normal de ressentir une certaine envie de ne plus toucher mes cheveux pendant un temps.

J’ai lu quelques articles et vu quelques vidéos sur YouTube concernant la ma hair fatigue, mais ne m’ont pas apporté les réponses que je voulais. Je crois que je vais juste les laisser tel qu’ils sont jusqu’au jours ou j’aurai encore la volonté d’en prendre soin.

S’il y a au moins une chose que j’ai appris durant mon parcours capillaire. C’est que pour les cheveux il ne faut surtout pas se mettre la pression. Comme disent les anglais : «if you don’t feel it, don’t do it»
Donc je me la coule douce, je m’en fou un peu de mes cheveux, je les oublie sous mes coiffures protectrices que j’enchaine. En espérant que la petite crise passe.


Hey les nappies ? cela vous est déjà arrivé ? si oui, partagez votre expérience en commentaire. 

MAGNIFIQUE COUPE COURTE BOUCLÉE

Comme je l’ai dit (ICI), j’ai actuellement une grosse flemme d’entretenir mes cheveux alors je les laisse un peu à la traine avec des coiffures vite faites !

L’un des avantages d’avoir des nattes couchées c’est qu’appart le fait qu’elles font grandir les cheveux, quand on les défait les nattes couchées laissent de magnifiques boucles sur les cheveux.

Donc moi j’en profite.

Quelqu’une d’entre vous m’ont demandé en instadirect comment j’avais fait pour réaliser la jolie coupe courte que l’on voit sur la 2ème photo. Alors, J’ai récemment fait 4 grosses nattes couchées, après les avoir garder pendant 2 semaines, je l’ai tout simplement défait délicatement et voilà mes boucles, rien de bien compliqué.

Mais avant (je tiens quand même à le préciser) j’ai mis du gel sur la devanture et mis un foulard pendant une quinzaine de minutes question de dompter mes petit bébés rebelles avant de défaire l’ensemble de mes nattes couchées.

N’oubliez pas de me suivre sur :
Instagram : @purecannelle
De m’ajouter sur :
Snapchat : purecannelle
Et de liker ma page facebook (ICI)



PURECANNELLE DANS LES DÉPÊCHES DE BRAZZAVILLE

Décidément le mois de mars 2017 c’est mon mois ! Tellement de belles choses sont entrain de m’arriver et aujourd’hui encore je suis contente d’être dans un article du journal LES DÉPÊCHES DE BRAZZAVILLE aux côtés d’autres Blogueuses talentueuses comme Valérie Amandine, Jennie Jean Kassa, Dave Tendresse & RshanPhonsi. Dans l’article "Portraits de blogueuses inspirantes, courageuse et inventives" voici ce qu’ils disent sur moi.

Pure Cannelle : son jeune âge n’est pas un obstacle. A 20 ans seulement, cette étudiante en deuxième année de ressources humaines est l’instigatrice de Pure Cannelle qui reflète sa passion et sa personnalité.
Son blog « Pure Cannelle » (en référence à sa vie quotidienne) est un mélange de sa foi et de sa passion pour les cheveux crépus et du Modest Fashion qui est une tendance de mode ou une façon de s’habiller « respectablement » et décemment.  Plus qu’une simple tendance de mode, le Modest Fashion est tout un concept que la jeune bloggeuse développe via ses post. Coté style, on voit bien qu’elle accorde une importance capitale dans le choix de ses vêtements. En Effet, elle arbore des tenues sobres et n’hésite pas à mêler les genres pour s’approprier les tendances. Résultats des looks chics et élégants, facile à porter qui séduisent.

Ce qu’on aime aussi chez elle, c’est son franc-parler et son côté naturel « Mon objectif est d’encourager les femmes de tous âges à vivre fièrement pour Christ et de s’habiller décemment tout en étant belle chic et élégante » lance Pure Cannelle, chrétienne, arborant fièrement sa chevelure naturelle.
Fraîche et pétillante, elle encourage aussi la femme congolaise à garder ses cheveux crépus. « Je montre à mes followers (lecteurs) comment rendre une crinière plus saine, en bonne santé et surtout souple et plus simple à coiffer » raconte la jeune fille qui partage volontiers ses secrets de beauté sur sa page.
Enfin pour partager sa joie de vivre et sa vision du monde, elle n’hésite pas à poster ses derniers coups de cœur photo, mode, beauté. 

Wouuah !! tant de beaux mots ! un grand merci à Berna Marty pour ce superbe article sur nous les bloggeuses même si elle (Berna) à zapper de mettre une photo de moi dans l’article (un peu triste mais bon…) Un grand merci encore !




JOYEUSE FÊTE DE LA FEMME!

Tout d’abord, joyeuse journée de la femme à toutes mes lectrices ! je poste cet article tard en soirée parce que justement j’ai passé une très belle journée, bien que saturée. Aujourd’hui à Brazzaville toutes les femmes de tout âges étaient en pagne, en majorité celles que j’ai croiser tout au long de la journée !  
Tout d’abord, je suis allée à L’institut Français du Congo (IFC ex CCF) pour assister à une série d’activités en rapport avec le 8 mars, journée internationale de la femme.

J’ai commencé par visiter l’exposition photo de Armel Mboumba, grande photographe à Brazzaville, et membre du collectif Génération ELILI. Son expo "professionnELLES" portait sur les femmes bien évidement ! mais les femmes au travail. De la femme au champs à la femme Juriste en passant par la femme soldat, au bureau ou encore sapeur-pompier. Son expo montrait clairement que nous femmes sommes capable de tout accomplir.



Après ça, toujours à l’IFC, j’ai assistée à un débat d’idées sur la PARITÉ organisé par l’association des femmes juristes au Congo, un débat assez intéressant. Personnellement je pense que l’homme aura toujours un plus par rapport à la femme mais s’il vous plait entre nous : en Afrique et même dans le reste du monde d’ailleurs les droits des femmes sont trop souvent bafoués, même les droits les plus élémentaires dans certains pays. C’est un combat qu’il nous faut mener tous les jours pour faire valoir nos droits;



Tout juste après j’ai regardé en film documentaire. Toujours dans la grande salle, DES FEMMES & DES HOMMES, un film de Frédérique Bedos, le film raconte que du nord au sud, des villes les plus occidentalisées jusque dans les villages les plus reculés, l’inégalité des sexes persiste, quels que soit la religion, la culture ou le niveau d’éducation, la femme est toujours victime de discrimination. En brossant un tableau percutant de l’histoire actuelle des femmes, ce film nous à sensibiliser sur les véritables enjeux politiques, historiques et économiques des discriminations dont nous femmes sommes l’objet, partout dans le monde.

Enfin, toujours à l’IFC mais cette fois-ci à la cafèt’, pour finir la soirée en beauté, j’ai assisté à un très beau concert de Gladys SAMBA "MAMAN GLAD". "Sacroudins", Du Jazz !! mais pas seulement ! il y avait aussi de la musique folklorique, chantée en Lari, Bembé et bien d’autres langues d’ici.

Je sais que le 8 mars, surtout à Brazza c’est la fête, toutes les femmes exhibent leurs pagnes, on mange, on boit, on est content mais n’oublions pas, ayant une pensée pour ces femmes partout dans le monde qui ont lutter pour les droits des femmes, qui ont donner de leurs vies, pour que nous femmes ayant le droit au vote, le droit à la parole, le droit à la liberté.

Je vais finir par une citation très marquante que j’ai d’ailleurs lu sur Facebook ce matin.

« N’attendez pas que quelqu’un d’autre parle en votre nom, c’est vous qui pouvez changer le monde. » - Malala Yousafzai

Voilà, tout est dit, encore une fois de plus Joyeuse fête de la femme à toutes celles dans le monde qui luttent pour changer et améliorer l’environnement dans lequel elles vivent !

Auto Post Signature

Auto Post  Signature