Top Social

Image Slider

SARDOINE MIA, UNE ARTISTE PLASTICIENNE DE TALENT

Hello world ! Aujourd’hui je vais vous parler d’une artiste de talent !  Sardoine Mia, artiste plasticienne de 20 ans née à Pointe Noire, Congo.
Elle a commencé le dessin dans son enfance (6, 7 ans), elle était une vraie championne de « masolo » sur ardoise au primaire (rires). Au lycée elle pratiquait de moins en moins, le plus souvent pour faire des portraits de ses amis ou des célébrités qu’elle aimait bien.

Comme elle n’était pas très branchée réseaux sociaux à l’époque, c’est sa sœur Pure Cannelle (que je suis)  qui a ouvert son compte instagram @sardoine.art en 2014 pour y publier ses dessins. Deux ans plus tard en 2016, elle a fait la connaissance des Ateliers Sahm et la rencontre des artistes Jordy Kissy Moussa, Hilvy Soh et Van Andréa, qui l’ont grandement motivée à se lancer dans la peinture. Depuis 2018 seulement elle à commencer à exposer ses travaux à l’IFC, aux Ateliers Sahm et ailleurs.




Son objectif global est de valoriser son art dans son pays d’origine, de vivre de sa passion et «personnellement je suis dans une démarche de recherche et de construction de ma personnalité artistique en tant que femme tout court» m’a-t-elle dit lors de notre échange en vue de cet article.

Actuellement ses médiums sont la peinture et la vidéo, avec l’esprit humain et ses maux comme thématique de recherche générale de son travail, une sorte de quête du divin, ou du mal, peu importe celui qui est dans une tête. «Je ne me suis jamais sentie à l’aise sur la toile classique et encore moins sur papier, c’est pourquoi je me suis lancée dans la recherche d’un style personnel sur des bâches plastiques, entre la photographie et la peinture, un peu ma façon de marier le réel à l’infini. Pour l’avenir je n’ai pas de projet concret mais plutôt des objectifs à atteindre, continuer sur ma lancée et refaire le monde à ma façon.»

Personnellement ça n’a pas été facile pour moi d’écrire sur elle car en tant que sœur  ce n’est pas toujours aisé de décrire le travail, l’être ou le personnage lui-même ! Même en la connaissant très,  Même étant du même sang !

En tant grande sœur et en tant qu’artiste j’ai un très grand respect pour son travail, sa réflexion et sa démarche artistique ! Je lui  souhaite plein succès dans toutes ses entreprises !
N’oubliez pas de la follow sur insta :@sardoine.art

THE VALENTINE'S DAY SHOW

Le Valentine’s Day Show 2019 a été organisé par VYBZ PRODUCTIONS qui est un collectif créatif spécialisé dans l’évènementiel et se veut de renouveler le paysage de l’évènementiel au Congo Brazzaville. 

La première partie de la soirée à commencer par un spectacle de marionnettes qui racontait l’histoire de Fiona une jeune étudiante fiscaliste qui accompagne sa sœur à une soirée de Saint-valentin au Café des Arts de l’IFC.  Christian le Petit ami de sa sœur aura au final le coup de foudre pour cette dernière. Etant sur le point de retourner à la maison car son heure de couvre-feu étant arrivée, Christian se propose de l’accompagner et en arrivant au parking de voitures, dévoile ses véritables intentions en voulant abuser de la sœur cadette. Elle fut sauvée par Roland, un commun qu’ils avaient rencontré au Café des Arts et  qui avait passé la soirée avec eux. C’est ce dernier qui au final verra son acte d’héroïsme récompensé par un baiser de la belle Fiona après l’avoir délivré des griffe de Christian. Une histoire imaginée et écrite par Yannos et Lowell et une mise en scène et conception des marionnettes par Zouber Aïdara.


Ce que j’ai le plus aimer dans cette scénographie c’est qu’elle était vivante et se déroulait dans l’ère du temps avec des interventions d’artistes comme Juste Parfait, Phale Ricardo, KM Sutra, Alegra Nicka en performances live dans différentes disciplines comme l’humour, la performance dansée ou encore un mini show-case durant tout le déroulement de l’histoire! 




 ( Prestation Graffiti de Moon)

J’ai adoré l’originalité du nom des Cocktails basée sur le thème de l’amour ! On à eu droit au French Kiss, au Philtre d’amour, Au 69 et à l’Orgasme Rouge concoctés par Reine, Anna et Aodren ! Pas moyen de trouver plus original pour la Saint-Valentin et je ne vous parle même pas de leurs goûts délicieux !

Vybz vient de la déformation du mot « vibes » qui signifie vibrations; ainsi Vybz Productions se veut être le producteur de bonnes vibrations avec des évènements comme La Halloween Party en Octobre 2018 Au Cosy ou encore Le Basket Ball ‘N BBQ a l’école américaine (match de basket et un barbecue) en Décembre 2018. Pour aller plus loin, Vybz Prodz voudrait faire en sorte que tous les personnes qui viennent à ces événements puissent résonner sur la même fréquence et passer un moment agréable. Au-delà de l’événementiel, Vybz Productions a le dessein de réunir une communauté autour de valeurs et de références propres à la pop culture avec un accent local.
Et je ne vous dit pas le meilleur ! J’ai reçu de la part de l’équipe un T-shirt Pure Cannelle ! Il manque un "n" à ma Cannelle (c’est surement la faute des imprimeurs du bled qui boycottent toujours) mais peu importe je l’adoooree !!
J’ai passé une excellente soirée de Saint-valentin ! J’ai déjà hâte pour le prochain évènement !
N’oubliez pas de Suivre sur Facebook et Instagram @vybzproductions  pour ne rien louper des prochains évènements !

MARIUSCA MOUKENGUE : LA SLAMOURAILLE (INTERVIEW)

Aujourd'hui j'ai eu la joie d’interviewer Mariusca, l'une de mes slameuses préférées! 

Pour la petite intro,  Mariusca MOUKENGUE est une artiste slameuse de 25 ans originaire du Congo-Brazzaville! 

Voici l'interview, bonne lecture! 

 - Bonjour Mariusca, Peut-tu me parler de ta rencontre avec le slam?

 Ma rencontre avec le Slam est celle d'une brebis avec son berger, une sorte de coup de foudre éternel. L'écriture a toujours été une thérapie pour moi, et quand j'ai rencontré le Slam, je me suis laissé charmé. Parce qu'avec lui je me sent vivante. Au début, c'était pour voir si j'étais capable de dire mes écrit à un grand public, ensuite l'amoure pour cet Art a été tellement fort que j'ai fini par accepté assumer cette passion pour les mots et les émotions.

- Et donc, Pourquoi tu slam?

 Je slame pour nommer. Je slame me sentir vivante et faire vivre . Faire vivre les mots morts dans Mon bloc note, faire vivre ces rêves de jeunes qui stagnent sur nos l'oreiller. Je slame parce que je n'ai pas le courage de subir. Subir le fatal, subir le défini. Je Slam parce que je vis. 

- En 2018, tu as beaucoup bouger sur le continent et même outre-mer. Peut-tu me faire un résumé de tes déplacements et des activités que tu y a mener?  

En 2018, j'ai fait une tournée Africaine avec mon projet Slamunité, qui est un projet d'atelier Slam en milieu rural. Je suis donc aller dispenser des Ateliers Slam à Lumbubashi en RDC. 
À Foumban au Cameroun. À Dolisie au Congo.
J'ai participé à la biennale de Dakar au côté des Ateliers Sahm au Sénégal. Ensuite, je suis allé en Suisse Grâce au prix Gaestatelier Krone Aarau décerné par les Ateliers Sahm , prix que j'ai remporté pendant la RIAC 2017. Sur Le terrain j'ai pu faire une tournée européenne dans laquelle j'ai été invité à slamer dans plusieurs ville d'Europe comme Paris, Bruxelles, Liège, Aarau, Genève, Lausanne, Lille, Bienne. Pendant cette tournée, j'ai participé à plusieurs expositions d'art.


- Dans qu'elle mesure crois tu que le slam pourrais révolutionner l'art oratoire et littéraire africain? 

 Le Slam entant qu'art oratoire, Mais aussi poésie urbaine est de nos jours devenue un parfait moyen d'expression pour les jeunes africains. Il permet au Slameur de s'exprimer sans réel contrainte. Cette liberté de création est ce qui lui distingue sûrement des autres arts de la parole. Sans pourtant vouloir mettre en concurrence les Arts, Le Slam s'efforce à changer la donne, à apporter sa pierre à l'édifice de la littérature Africaine. Car les slameurs sont les mots vivants de leur époque, de leur rêves et vision pour cette Afrique qui ne demande de Le réveil de ses fils et filles.

- En mot de conclusion, quel message as-tu pour tes sœurs africaines qui écoutent ou lisent tes textes? 

 A mes sœurs Africaines, à la slamille Africaine je dirai, rien n'est donné sous ce Ciel. Nous sommes à la fois ces briques avec lesquelles l'Afrique doit se reconstruire et les bâtisseurs de ce continent. Chacun dans son domaine doit justifier sa nationalité Africaine , nationalité car à mes yeux l'AFRIQUE est cette grande Nation qui ne doit rien au monde, Mais à qui le monde doit tout: partant du fait qu'elle est Le berceau de l'humanité. Osons, osons nommer, osons agir , osons transformer positivement notre environnement.


sur cette joyeuse note je vous laisse le lien du dernier clip vidéo de Mariusca intitué SLAMOURAIL. à consommer sans modération!

 

N'oubliez pas de la suivre sur instagram: @mariusca_slameuse

YOUNG ACE AU DOUALA HIP-HOP FESTIVAL


LE BORD LÀ EST ALLÉ À DOUALA !!! MAMÉH LE BORD LÀ EST ALLÉ À DOUALA !!

Non plus sérieusement !  Aujourd’hui je vous parle du passage de YOUNG ACE au DOUALA HIP-HOP FESTIVAL !  

Mais avant ça, pour ceux qui ne le savent encore pas, Rolf Derly mieux connu sous son nom de scène Young Ace Montana est un artiste rappeur / chanteur en activité depuis 2016.

Avant la musique il s’essaie à différentes disciplines artistiques tels que le théâtre ou encore le dessin. 

Deux fois Lauréat des Beat Street Awards dans la catégorie Révélation Masculine en 2016 et  l’année suivante, prix de la Mixtape Urbaine 2017 avec sa mixtape "Kontrol" (ICI). 

Avec plus d’une dizaine de Showcases et de prestations en tout genre à son actif,  je retiendrai ses singles phares et mes préférés qui sont : 

-         -   MAMA avec L’artiste Durhiel (ICI)
-          - R2R (Rien de Rose) avec le créatif entrepreneur Trancend Boy (ICI)
-          - Say it (ICI), mon kiff de tous les temps, je ne m’en lasse jamais ! 

De façon brève, le DOUALA HIP-HOP FESTIVAL est une rencontre d’artistes et de créateurs qui s’articule autour de différents domaines  variés tels que des ateliers, des places de marché (stands), des défilés de Mode, de la Street dance et bien évidement des prestations Live, pendant 4jours, et l’année passée c’était du 27 Décembre au 30 Décembre 2018 au parc des Princes de Bali. 

Après une prestation live de 25 minutes sur les sons : Temps Mort, Bout Us (qui sont deux extraits de son projet qui sortira courant 2019) ensuite Poséidon, F^ck les Ndélés, Le Bord Là, Tia Motu Ba Kata [TMBK] (morceaux dispo ICI).  Les retours ont été positifs de la part du public de DOUALA qui se souviendra longtemps de cette prestation. Chose qui moi en tant qu’artiste, bien que d’un tout autre domaine me rend très fière. 

Pour en revenir au tout début de mon article ! : D le bord là est son morceau le plus récent qui est également une tuerie !! À écouter sans modération (ICI). 

Je considère que j’ai personnellement de la chance de fréquenter des personnes créatives et talentueuses dont Young Ace fait partie !  



                                                                crédits Photo: @felange_photography

Je lui souhaite bon vent dans la suite de ses activités et n’oubliez pas de le suivre sur ses différents réseaux sociaux :
Instagram, Facebook, twitter et Snapchat : @youngace_m

MON NOËL 2018 AVEC YVES ROCHER



J’ai reçu au début du mois de décembre, un box de noël de la part d’Yves Rocher, c’était une sorte de calendrier de l’avent avec 24 petits paquets surprises ! 

J’ai partagé au jour le jour les produits sur ma stories instagram et c’était trop fun !
De tous les produits j’ai eu un véritable coup de cœur pour 5 d’entre eux. 

Le Parfum "OUI A L’AMOUR" : c’est le tout premier cadeau du box et aussi mon coup de cœur. Il sent trop bon ! 

Le baume à lèvres au Karité : Dieu seul sait à quel point mes lèvres se gercent en période d’extrême chaleur ou de fraicheur ! À défaut d’acheter un baume à lèvre quelconque au supermarché j’avais déjà l’habitude d’appliquer du karité sur mes lèvres. Et avoir un baume à lèvre au karité c’est juste super. Ce que j’aime avec ce baume à lèvre c’est que l’hydratation dure plus de que moyenne. C’est définitivement un must-have. 

Le bain de douche Mangue Coriandre : Je ne sais pas si c’est à cause de de l’odeur apaisante ou la composition du produit mais ce bain de douche est vraiment énergisant !  C’est l’un des produits que je rachèterai surement ! 

Le soin de nuit Cheveux très secs ou abimés au Jojoba : il donne une brillance et une hydratation aux cheveux comme j’en ai rarement vu. Je ne sais pas s’ils ont un gros format du produit mais je le rachèterais surement ! 

Le lait Relipidant Extrait d’avoine pour peaux sêches : il tient vraiment la peau hydratée sur la longue durée ! 

C’était très amusant de partager au jour le jour mes cadeaux surprise avec ma communauté d’instagram.  Merci Yves Rocher Congo

Je vous souhaite à tous de très joyeuses fêtes !
Bises


PURE CANNELLE: DE BLOGGEUSE A PHOTOGRAPHE dans LES DEPECHES DE BRAZZAVILLE

2017 est définitivement mon année! pour la deuxième fois les dépêches de Brazzaville ont encore écrit sur moi!

voici l'article :

Tout vient à point nommé pour qui sait attendre ! Et Pure cannelle l’a bien compris. A 20 ans seulement, la photographe-bloggeuse signe sa première exposition solo dans le prestigieux hall de l’Institut Français de Brazzaville. Intitulée « Croisé », cette exposition a été l’occasion pour la jeune artiste de prouver à ses parents que sa passion pour la photographie n’était ni un caprice ni une utopie, mais une nécessité pour son épanouissement.
Derrière sa fausse timidité, Pure Cannelle est une artiste forte et passionnée d’arts. Et la photographie est sans aucun doute son violent d’Ingres. Elle vit et respire pour la photo. « J’étais souvent en contradiction avec ma mère, car certains soirs elle s’inquiétait quand je rentrais tard. En fait je sortais pour photographier un couché de soleil, une rue, des enfants… Et ma mère me répétait sans cesse que ce n’était pas un métier pour une femme, et qu’un jour je devais fonder une famille » raconte la jeune fille qui est contente d’avoir prouvé le contraire à ses parents. « Si au départ ils ont été retissant et méfiant, lors du vernissage ils ont été agréablement surpris et je pense qu’ils sont rassurés. Ils ont compris que ce n’était pas un caprice mais une véritable passion pour moi » relate la jeune fille visiblement heureuse.
Coiffée et vêtue le plus sobrement possible, Pure Cannelle milite pour la femme noire naturelle. « Pure Cannelle tel est le nom de mon blog. Pure, parce que je ne me maquille pas, ne porte pas de bijoux, et mes cheveux sont naturels. Et la cannelle est une épice marron foncé, qu’on utilise en cuisine elle fait référence à ma carnation de ma peau » explique la jeune fille qui se métamorphose selon les rôles qu’elle campe : étudiante en deuxième année de ressources humaines, bloggeuse et photographe à ses temps libres.
Le blog qu’elle anime depuis maintenant deux ans est un assemblage de tout ce qui lui passe dans la tête, « l’entretien des cheveux crépus, en passant par la mode que je résume dans un concept nommé le Modest Fashion, mes coups de gueule…Bref Pure Cannelle mon blog, est un peu mon univers »  explique la jeune fille qui est heureuse de pouvoir mettre son talent  de photographe au service de sur son blog. « Fin 2013, je me suis lancée dans la photographie. C’était devenu un vrai passe-temps. Et, au fur et mesure mon entourage a eu un autre regard sur mes clichés. Encouragés par ceux-ci, j’ai commencé à me former via internet. Par la suite, j’ai ouvert une page facebook professionnelle ou j’ai commencé à publier mes clichés » a informé la jeune fille qui dit avoir fait la connaissance de Black Panther, initiateur du projet « Motissage », via internet  
« J’ai l’habitude de poster mes photos sur mon compte Instagram et Facebook. Et j’ai fait la connaissance de Black Panther via les réseaux sociaux. Il a tout de suite été séduit par mon travail photographique. Il m’a demandé si pouvais intervenir à la deuxième édition de Motissage et sans hésiter j’ai accepté » dit-elle.  Pure Cannelle ne s’impose aucune restriction dans sa démarche, même si elle avoue avoir une admiration pour les photos en noir et blanc. « le contraste d’ombre et de lumière me fascine. Je n’ai pas réussi à percer ce mystère, alors je continue mon exploration ».
La jeune photographe exhorte celles qui sont désireuses de se lancer dans cette voie de foncer car dit- elle, « la photographie est un univers magnifique, on apprend beaucoup de choses, et elle change notre vision du monde par rapport à nous même. ».
Par ailleurs si l’artiste n’a pas encore trouvé sa voie, elle se réjouit néanmoins d’explorer tous les genres photographiques et cela lui réussit plutôt bien. C’est donc toute excitée que l’artiste nous a dévoilé ses œuvres à la fois vivantes, colorées, osées avec un côté un peu fou qui exprime sa jeunesse. « Je suis super contente et je voudrais remercier Black Panhter de m’avoir permis de faire cette exposition, vu que beaucoup d’artiste n’ont pas eu la chance de faire une exposition solo à mon âge » fait savoir cette dernière toute souriante.

Un grand merci à Berna Marty pour cet superbe article!

Auto Post Signature

Auto Post  Signature